Histoire du bouchon de liège

Histoire du bouchon de liège

Depuis des millénaires, le liège est utilisé dans de multiples applications mais l’une où il est le plus connu est le bouchon en liège notamment pour fermer les bouteilles des meilleurs cru de vin français ou autre.

Vous vous demandez peut-être comment a été découvert cette matière naturelle et pourquoi l’avoir utilisée notamment comme bouchon ? Quelles sont ses propriétés qui la rend parfaite dans de nombreuses utilisations. Et comment d’une simple écorce de liège nous sommes passé d’un bouchon en liège à un sac à main en liège.

Le bouchon de liège est issue de la transformation de l’écorce du chêne-liège. Il est utilisé depuis plus de 2500 ans en tant qu’accessoire dans un premier temps pour fermer et isoler de l’air le contenu des jarres de vin des romains et ensuite pour les bouteilles de vin ou dérivés.

sac à main en liège

Avant même de proposer sur notre boutique des articles de mode conçu à partir de liège, nous avons une passion pour cette matière, nous sommes convaincus qu’elle est une matière d’avenir qui sait remplacer voire surpasser des matières comme le cuir dans la mode ou encore des isolants polluants dans la construction.

Laissé nous vous raconter l’histoire de cette petite invention qui perdure depuis des millénaires ainsi que ces dérivées.

Avant le bouchon, il y a le chêne-liège

L'arbre à l'origine du liège

Le savez-vous ou pas, le liège est une matière naturelle issue d'un arbre spécifique : le chêne-liège.

Cet arbre pousse principalement dans le sud de l’Europe et est principalement concentré au Portugal, Corse, Sud de la France mais aussi au Maroc.

Le liège est en fait l’écorce de cet arbre, elle se développe très lentement et est récoltée tous les 9 ans en moyenne.

La particularité de cet arbre est que tout au long de sa vie, il va produire et épaissir son écorce. Cette écorce pousse continuellement et devient de plus en plus qualitative et concentrée au fil des années et des récoltes.

Il est important de savoir que la récolte de cette écorce n’est pas un processus destructeur pour l’arbre. Elle ne nécessite pas l’abatage de l’arbre et si elle est correctement prélevée, elle ne blesse l’arbre ce qui lui permet de croître de nouveau.

Comment est récolté le liège ?

La récolte du liège

La récolte du liège demande beaucoup de patience, en effet avant la première récolte l’arbre doit avoir au minimum 10 ans et sa première écorce ne sera pas assez qualitative pour être utilisée pour la fabrication de bouchon de liège, elle sera utilisée pour la fabrication d’isolant ou d’élément décoratif.

Il faudra attendre 9 ans plus tard pour procéder à une nouvelle récolte qui de part le premier prélèvement aura forcé l’arbre à produire une écorce plus condensée et qualitative. À ce moment nous auront un liège de qualité suffisante pour la fabrication de bouchon et cette qualité ne fera qu’augmentée au fil des récoltes.

La récolte du liège ne peut se faire que de manière manuelle. Elle est faite par des personnes expérimentées et formées à cette technique. Cette procédure bien qu’ancestrale est très technique et nécessite beaucoup d’expérience, en effet lors de la récolte procédé à l’aide de haches, il ne faut pas toucher la matière vivante de l’arbre et donc de le blesser.

Si l’arbre venait à être touché, une nécrose se formerai et impacterai le développement de ce dernier et impacterai également la qualité de son écorce à cet endroit. Il est donc nécessaire de procéder avec maîtrise et minutie. 

D’où vient le bouchon en liège ?

Histoire du bouchon en liège

Les premières traces de l’utilisation du liège comme bouchon remonte au 5 ème siècle avant JC par la découverte d’amphore (qui étaient des récipients destinés au transport de liquide de base tel que le vin, l’huile ou encore les sauces) d’étrusque (qui était un peuple qui a vécu dans le centre de la péninsule italienne depuis la fin de l'âge de bronze) refermée par des coupelles de liège et de pouzzolane (une roche naturelle constituée par des scories volcaniques).

Le liège en tant que bouchon a ensuite disparu pour être remplacé par d’autre matière tel que la paille ou le chanvre pour ensuite réapparaître au 17 ème siècle dans le bouchonnage de bouteilles de champagne.

Pour ensuite être généralisé et approuvé dans le domaine viticole comme la matière idéale pour la conservation et le bouchonnage des bouteilles.

Aujourd’hui, le bouchon de liège peu prendre de nombreuses formes. D’une forme très spécifique avec le bouchon de champagne où sa forme est dû aux contraintes de son bouchonnage, à une forme conique pour les tonneaux de vin à la simple forme cylindrique pour les bouteilles que nous connaissons.

Le bouchon de liège s’adapte et est formé au récipient qu’il referme, dans cet exemple nous avons utilisé le milieu viticole qui est le plus emblématique du bouchon en liège mais beaucoup d’autres domaines et activités utilisent le liège comme bouchon, comme par exemple la chimie, la parfumerie ou encore la cuisine.

Quelles sont les propriétés du liège ?

Planche de liège après récolte

Le liège est beaucoup utilisé comme bouchon car il remplit plusieurs exigences.

Dans un premier temps, il est étanche de par sa conception « chimique » qui intègre de la subérine qui est une substance cireuse et donc hydrophobe.

Sa structure alvéolée et remplie d’air rend le liège très souple et malléable mais aussi surtout très léger.

Concernant le bouchon pour une bouteille de vin, le liège est considéré comme à la fois le poumon et un filtre qui permet la circulation de gaz entre le vin et le milieu extérieur qui permet en quelque sorte au vin de « respirer ».

Le liège présente également un avantage par rapport aux autres matières pouvant être utilisées comme bouchon, il est recyclable. Effectivement le liège est une matière 100% naturelle, aucun traitement ne sont nécessaire à sa transformation en objet final. Et après son utilisation initiale, il peut très facilement être transformé pour une autre utilisation.

Quelles sont les autres utilisations du liège ?

Au fils des décennies, l’utilisation du liège a évoluée, il est toujours utilisé en tant que bouchon mais grâce à ses nombreuses qualités il est également utilisé dans de nombreux domaines aussi disparates qu’inattendu.

En effet nous pourront retrouver le liège dans la construction en tant qu’isolant naturel  thermique et phonique, dans la décoration de la maison, dans l’industrie automobile notamment dans la réalisation de planche de bord et insert de porte ... mais aussi dans un autre domaine plus insolite qu’est la mode.

Effectivement depuis plusieurs années le liège occupe une place de plus en plus importante dans la mode et les accessoires de mode tels que les sacs, les portefeuilles, les porte-monnaies, chaussures ...

Il a su se faire une place en tant que matière naturelle, végétale et surtout durable.

 Autre utilisation du liège le Sac en liège

Le liège une matière ancestrale d'avenir !

Comme vous avez pu le voir dans cet article le bouchon de liège et le liège en général est une matière historique. Utilisée à l’époque romaine puis délaissée et finalement massivement utilisée et valorisée à notre ère.

Le liège représente un matériau d’avenir, ces domaines d’utilisations sont multiples et variés. Allant du bouchon de bouteille de vin, de champagne ou d’huile d’olive ... à un élément de décoration comme des panneaux de liège permettant d’accrocher photos ou notes ou encore comme panneaux d’isolant phonique et thermique pour l’habitation mais aussi articles de mode.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés